Archives de catégorie : Billets

WORKSHOP PREMIERS PAS le 25 juin 2021 en ligne

Le WORKSHOP PREMIERS PAS sera l’occasion de présenter aux chercheurs et étudiants une partie des résultats de la recherche pluridisciplinaire menée sur l’AME. Il accueillera aussi d’autres communications (économie, anthropologie, sociologie, santé publique, géographie), permettant des regards croisés sur la santé et les parcours de soins des immigrés en situation irrégulière dans d’autres contextes sociaux, culturels, géographiques et politiques.

Date: Vendredi 25 juin de 13h45 -18h-15
Inscription gratuite et obligatoire : ici

PROGRAMME:

13h45 Bienvenue et présentation du workshop

14h-14h45
L’AME entre droit médiateur et producteur de différences ?

Laurence Kotobi, U de Bordeaux, BPH, Inserm U1219, Clara Lemonnier et Marie-Laure Pouchadon, U Bordeaux Montaigne, UMR Passages Cnrs.
Ce chapitre d’ouvrage questionne la dimension paradoxale de l’Aide Médicale d’Etat, dispositif instauré en France depuis 2000 à partir de l’ethnographie socio et anthropologique multi-située, réalisée auprès de nombreux acteurs (professionnels, éligibles, bénévoles) pour comprendre les perceptions, expériences et appropriations de ce droit, les catégorisations et les leviers de médiations qu’il participe à créer dans ses applications et les recours observés.


14h45-15h30
Does free public health insurance for undocumented immigrants change healthcare utilization pattern? Evidence from France

Antoine Marsaudon, IRDES
A partir des données de l’enquête Premiers Pas conduite auprès d’un échantillon d’immigrés en situation irrégulière en France (à Paris et Bordeaux) le papier explore dans quelle mesure l’AME (Aide Médicale d’Etat) modifie les lieux de recours aux soins des bénéficiaires.


15h30-16h Coffee break


16h-16h45
Is there a gender gap in health among migrants in Russia ?

Sandra Pellet, Ined, UR5 Mortalité Santé Epidémiologie (postdoctorante)
A partir d’une enquête conduite à Moscou sur un échantillon d’immigrés d’Ouzbékistan et du Tadjikistan l’objectif du papier est d’explorer un potentiel effet de genre dans la santé des migrants en Russie et d’étudier le rôle du recours aux soins.


16h45-17h30
Approche critique de la dimension spatiale des inégalités sociales en santé et migration. Croiser les fondamentaux de la géographie, de la sociologie et la pratique médicale.

Anne-Cécile Hoyez, Clélia Gasquet, Hélène Marche, Anaïk Pia, UMR ESO / CNRS-Université Rennes 2.

L’objectif de la recherche pluridisciplinaire MIGSAN (2017-2021) vise à contribuer à la compréhension des expériences de la santé et des trajectoires de soins des populations migrantes récemment arrivées sur le territoire en les replaçant à la fois dans leurs dimensions spatiales et sociales. A partir de différents terrains français, cette présentation rendra compte des dernières réflexions de fonds sur le croisement entre géographie sociale et sociologie interactionniste pour mieux comprendre les expériences de la santé et des soins en migration.

17h30-18h15
Entre stratégie et moralité. Des migrants chinois en situation irrégulière face à la « clause de maladie
« 
Simeng WANG, Chargée de recherche en sociologie, Cermes3/ CNRS-INSERM-EHESS-Université de Paris et Fellow de l’IC Migrations
L’ article présenté vise à appréhender les dimensions stratégique et morale des usages sociaux du droit par les migrants en situation précaire, à travers le cas de parents chinois d’enfants malades, demandeurs de régularisation pour raison médicale, à partir d’une enquête ethnographique menée auprès des deux côtés de la «clause de maladie», médecins comme parents demandeurs de titre de séjour.

Un article de la Santé en Action sur les premiers résultats qualitatifs de l’ANR Premiers Pas

Le dernier numéro de la revue Santé en Action publié en Mars 2021 (n°455) est consacré aux Migrants en situation de vulnérabilité et à leur santé. La contribution de Laurence Kotobi, s’appuyant sur les premiers résultats de l’enquête socio-anthropologique, éclaire les recours aux soins et les trajectoires des étrangers en situation irrégulière, bénéficiaires ou éligibles à l’AME rencontrés sur Paris et Bordeaux Métropole.

Le 15 juin 2020, Clément Léna a soutenu avec succès sa thèse de médecine associée à l’ANR Premiers Pas

Le 15 juin 2020, Clément Léna a soutenu avec succès sa thèse de médecine associée à l’enquête socio-anthropologique et médicale de l’ANR Premiers Pas (WP1 Quali). Intitulée Vers une meilleure qualité des soins pour les bénéficiaires de l’Aide Médicale de l’État (AME) en Gironde, cette thèse dirigée par le Docteur Nicolas Goujon prolonge celle réalisée par Marion Tessier soutenue en 2018 dans le cadre de l’ANR. Clément Léna a réalisé une enquête qualitative par entretiens individuels auprès de médecins généralistes de Bordeaux Métropole pour mieux comprendre leurs représentations, leurs connaissances et leurs pratiques auprès de patients adultes bénéficiaires de l’AME.

Maintenir le lien en temps de pandémie et de confinement: Emmaüs Connect et SFR mettent des cartes SIM à disposition pour les personnes en difficulté

Garder le contact avec les proches qui vivent loin, appeler les professionnels et les bénévoles en cas de besoin d’aide alimentaire, administrative ou d’hébergement ou encore composer les numéros d’urgence en cas de problème de santé sont des gestes capitaux en temps de pandémie et de confinement pour les personnes migrantes en situation de précarité.

L’équipe ANR Premiers Pas se fait le relais de l’initiative de l’association Emmaüs Connect et de l’entreprise SFR: des cartes SIM sont mises à disposition pour que les personnes en difficulté puissent téléphoner ou se connecter à internet. Le demande doit s’effectuer par le biais d’une structure associative ou d’un service public.

Suivre le lien ci-dessous:

https://docs.google.com/forms/d/1J3q-iC0PWK-eBjmMCxIHrlrq2jQBlJesod_A0JZYb4w/prefill

Trois publications pour les premiers résultats du WP1-volet quantitatif de l’ANR Premiers Pas

Depuis Novembre 2019, l’équipe des économistes du WP1-volet quantitatif met à disposition du public, via le site de l’IRDES, trois publications courtes et pratiques dans la série des Questions d’économie de la santé. Elles synthétisent les enjeux, les défis méthodologiques et les premiers résultats issus de l’enquête menée par questionnaire auprès de bénéficiaires de l’AME à Paris et Bordeaux.

Pour les lire:

  • Questions d’économie de la santé n° 243 – Novembre 2019

Protéger la santé des personnes étrangères en situation irrégulière en France  L’Aide médicale de l’État, une politique d’accès aux soins mal connue

Auteurs: Wittwer J. [Université de Bordeaux, Bordeaux Population Health (Inserm U 1219), Equipe Emos], Raynaud D. (Irdes), Dourgnon P. (Irdes), Jusot F. (Université Paris Dauphine, PSL, Leda-Legos, Irdes)

  • Questions d’économie de la santé n° 244 – Novembre 2019

Etudier l’accès à l’Aide médicale de l’État des personnes sans titre de séjour.
L’enquête Premiers pas

Auteurs: Paul Dourgnon (Irdes), Stéphanie Guillaume (Irdes), Florence Jusot (Université Paris Dauphine, PSL, Leda-Legos, Irdes), Jérôme Wittwer [Université de Bordeaux, Bordeaux Population Health (Inserm U 1219), Equipe Emos]

  • Questions d’économie de la santé n° 245 – Novembre 2019

Le recours à l’Aide médicale de l’État des personnes en situation irrégulière en France: premiers enseignements de l’enquête Premiers pas

Auteurs: Florence Jusot (Université Paris Dauphine, PSL, Leda-Legos, Irdes), Paul Dourgnon (Irdes), Jérôme Wittwer [Université de Bordeaux, Bordeaux Population Health (Inserm U 1219), Equipe Emos], Jawhar Sarhiri (Irdes)

“Restreindre l’accès à l’aide médicale d’État pour les sans-papiers n’aura que des conséquences néfastes en matière économique et sanitaire” – Une anthropologue de l’ANR Premiers Pas signataire de la Tribune des chercheurs en santé de l’ICM

L’anthropologue Laurence Kotobi, responsable du volet qualitatif de l’enquête Premiers Pas, est co-signataire de la tribune des chercheurs du département Santé de l’Institut Convergences Migrations parue dans le journal Le Monde le 8 octobre 2019.  La tribune appelle le gouvernement, en projet de réforme de l’Aide Médicale de l’Etat, à considérer les conséquences d’une restriction de l’accès à ce dispositif qui ne ferait qu’accentuer les situations de vulnérabilité.

Les signataires : Armelle Andro, sociodémographe, université Paris-I-Panthéon-Sorbonne ; Elie Azria, épidémiologiste, UMR1153 EPOPé, université de Paris, maternité du groupe hospitalier Paris Saint-Joseph ; Johann Cailhol, infectiologue, laboratoire éducations et éducations et pratique de santé (LEPS)-Paris-XIII et APHP ; Jean-Baptiste Combes, chercheur en économie de la santé, École des hautes études en santé publique (EHESP) ; Annabel Desgrees Du Lou,
démographe, Institut de recherche pour le développement (IRD), Institut convergences migrations ; François Héran, démographe, professeur au Collège de France, Institut convergences migrations ; Céline Gabarro, sociologue, Eceve, UMR Inserm 1123 ; Anne Gosselin, docteure en santé publique, Institut convergences migrations, ERES/IPLESP Inserm 1136 ; Anne-Cécile Hoyez, géographe, CNRS, UMR6590 ESO Espaces et sociétés ; Laurence Kotobi, socioanthropologue, université de Bordeaux-Faculté d’anthropologie, BPH U 1219-Inserm, Institut convergences migrations ; Maria Melchior, épidémiologiste, Inserm, Institut convergences migrations ; Valéry Ridde, directeur de recherche, Centre population et développement (EPED)/Institut de recherche pour le développement (IRD) ; Nicolas Vignier, docteur en médecine, spécialiste en maladies infectieuses et tropicales, GHSIF/ERES, Iplesp, Inserm UMR 1136.

 

L’équipe de recherche Premiers Pas à l’ANR

Ce mardi 17 septembre 2019, Jérôme Wittwer, porteur de la recherche Premiers Pas, était à l’Agence Nationale de la Recherche accompagné de Laurence Kotobi et Paul Dourgnon, respectivement responsables des volets qualitatif et quantitatif du WP1 ainsi que Florence Jusot, responsable du WP2. Ensemble, ils ont présenté avec succès l’avancement de la recherche.

Retour à l'accueil

ANR Premiers-Pas

Ce carnet a pour objectif de diffuser les activités du projet de recherche ANR « Premiers-Pas ».

Premiers Pas est une recherche-action universitaire (2016-2020 – ANR-ARS Aquitaine-Fondation des amis de MdM), portant sur l’accès à l’Aide Médicale de l’Etat (AME) et les recours aux soins au sein du système de santé des personnes étrangères en situation irrégulière (ESI) dans Bordeaux-métropole et Paris intra-muros.

Adoptant une démarche à la fois qualitative et quantitative, de par des expertises croisées en anthropologie, sociologie, médecine et économie de la santé, cette recherche entend éclairer les articulations entre les trajectoires biographiques et migratoires des ESI, leurs situations de santé et leurs parcours d’accès à l’AME et aux soins.

Cette recherche vise la production de connaissances concernant notamment les représentations, savoirs et pratiques développés par les ESI à l’égard de l’AME et du système de santé, de même que celles qui ont cours parmi les acteurs du sanitaire et du social qui les reçoivent au sein de structures d’accueil et de soins plus ou moins spécifiques à cette population.

Il s’agira alors d’identifier les freins et les leviers au recours ou non à l’AME et à l’utilisation de ce droit dans le système de santé et d’élaborer à terme, des propositions concrètes d’amélioration de l’accès effectif aux soins des personnes migrantes relevant de l’AME.